Pour booster le recyclage des vieux portables, la Fnac a mis en place une proposition difficile à refuser : celle d’échanger nos vieux téléphones, hors services ou non, contre des bons d’achat. Un marché donnant-donnant et prometteur …

Pourquoi les échanger ?

Tout le monde a chez lui des vieux mobiles inutilisés depuis des lustres et encombrant les tiroirs. Parmi eux, il y a ceux qui sont encore en bon état de marche, mais trop peu high-tech pour qu’on s’y intéresse et il y a ceux de nouvelle génération qui ne fonctionnent plus du tout. Dans les deux cas, ce sont tout simplement des déchets que vous pouvez échanger contre des bons d’achat à la Fnac.

En les rapportant, vous faites un geste pour l’environnement et soutenez en même temps la filière du recyclage du téléphone. Il faut savoir que sur près de 120 millions de téléphones inutilisés, seuls 15 % d’entre eux passent en recyclage ce qui est encore trop insuffisant.

A combien s’élève le montant du bon d’achat ?

Le montant de reprise du mobile dépendra du modèle et de son état de marche. Sachez qu’il existe de nos jours un cours qui permet de déterminer le prix d’un ancien modèle. Ce cours est établi en fonction de la demande de tel ou tel modèle.

Quand vous vous rendrez à la Fnac, elle vous proposera donc un prix à inscrire sur un bon d’achat et libre à vous d’accepter ou de refuser l’offre. Mais puisque le mobile est inutilisable, pourquoi ne pas le céder pour acheter d’autres articles qui vous seront utiles ?

Il faut savoir que les métaux précieux (or, platine, argent, …) contenus dans certains appareils seront tenus en compte dans le montant du bon d’achat.

Recyclage : vieux téléphones contre bons d’achat

A qui cela profite-t-il ?

Il va de soi que les revendeurs ne se lanceraient pas dans une telle démarche s’ils n’y gagnaient pas quelque chose en retour. Mais ils ne sont pas les seuls à en profiter puisqu’il y a aussi :

  • Les consommateurs qui obtiennent quelque chose en échange de « déchets »
  • Les recycleurs qui boostent leur activité et récoltent des métaux précieux

Pour ces derniers, il faut savoir qu’ils récoltent environ 200 g d’or par tonne de téléphones recyclés. C’est donc une affaire très lucrative puisque permettrait de gagner dans les 7, 2 milliards d’euros par an rien que pour la France. Sur ce chiffre d’affaire, on doit aussi compter les gains apportés par les 16 autres métaux récupérables pendant le recyclage. Parmi eux, on peut citer l’or, le cuivre, la platine, l’argent et le palladium. En ce qui concerne les autres métaux non récupérables, les recycleurs essaient autant que possible de réduire leur impact sur l’environnement et expliquent également que c’est l’une des raisons qui doit nous pousser à ne pas changer trop fréquemment de téléphones portables.

Que font-ils des mobiles encore en état de marche ?

Parmi les téléphones récupérés, seuls ceux hors-service partent au recyclage. Quant aux autres, ils passent en réparation pour être reconditionnés et revendus sur le marché d’occasion.

Peut-on revendre nos anciens mobiles au lieu de les échanger ?

Oui, c’est possible à condition que le mobile fonctionne encore. Pour ce faire, vous pouvez alors le rapporter directement à la Fnac qui va effectuer un diagnostic et vous payer selon la valeur actualisée. Pour que la vente puisse se faire, vous devez apporter tous les accessoires du mobile et vous présenter avec une pièce d’identité.

Certains sites acceptent de les reprendre sans que vous ayez à vous déplacer. Il vous suffira d’envoyer le téléphone et ses accessoires par la poste et le paiement se fera par virement bancaire.

Dans le cas où vous souhaiteriez tout simplement vous débarrasser de vos anciens téléphones usagés sans exiger de contrepartie, vous êtes invité à les déposer dans une déchetterie pour qu’ils soient recyclés correctement.

Retrouvez chez Ekorys des poubelles adaptées à vos déchets

Share