Si on veut recycler ses ordures, il est important de bien les trier. Ces derniers pourront en effet être confiés à des centres de tri et recyclage afin d’être correctement revalorisés et réutilisés. Et c’est pour faciliter ce tri qu’ont été mises en place les poubelles de couleur. Chaque couleur correspond à un type de déchet et chaque couleur aura une destination bien précise. Cependant, on a tendance à s’emmêler les pinceaux lorsqu’il s’agit de mettre les ordures dans les poubelles à couleur. Voici pour vous un guide pratique pour bien s’y prendre en recyclage.

 

Les objectifs de ces poubelles colorées

Le principal objectif de ces poubelles colorées reste la facilitation du tri à la source même des ordures. En effet, ce sont les ménages qui produisent la plus grande partie des déchets chaque année, et ce à l’échelle mondiale. Pourtant, seul 1/4  de ces déchets sont recyclés chaque année en France, ce qui est un désastre lorsqu’on sait que les consommateurs payent leurs impôts et leurs e-taxes correctement et que les autorités ont mis en place plusieurs dispositifs afin d’atteindre un taux de 50% de déchets recyclés d’ici 2020.

Parmi ces mesures, on peut bien sûr citer les poubelles, les bacs et les containers de couleurs. Chaque ménage dispose de poubelles de chaque couleur à savoir la poubelle verte, la jaune et la bleue, sans parler de la poubelle neutre à ordures ménagères. Chaque ménage pourra alors contribuer à l’effort de tri global et cela facilitera aisément le recyclage des déchets.

Le code couleur

poubelle

Il faut savoir que le code couleur des poubelles est un code universel. Cependant, il existe quelques exceptions notamment en matière de déchets en papiers, cartons et autres. En premier lieu, la poubelle verte sera destinée au verre (bouteilles de vins, de bières, pots de confiture, etc.) et aux papiers non recyclables à savoir le papier souillé ou gras. Néanmoins, il faut bien faire attention car les ampoules, les néons, les miroirs, les vitres ainsi que la porcelaine ne sont pas autorisés dans la poubelle verte. D’un autre côté, la poubelle bleue accueillera le papier recyclable à l’instar de journaux, de cartons, d’emballages, de magazines, de revues et de prospectus. Le papier peint, le papier souillé ainsi que le papier calque ne sont toutefois pas admis dans cette catégorie. Et si l’on ne possède pas de poubelle bleue, une poubelle jaune fera l’affaire pour le papier. Justement, cette poubelle est destinée à accueillir les ordures en plastique, en acier et en aluminium.

Parmi ces déchets se trouvent par exemple les bouteilles en plastique avec bouchon, les canettes, les boîtes de conserve, les contenants de produits de soin et de beauté en aluminium (déodorants, mousse à raser, etc.), tout cela à condition d’être vide. Toutefois, il ne faut pas jeter les sacs et films plastiques, les contenant en polystyrène ou les petits emballages dans la poubelle jaune. Enfin, en ce qui concerne la poubelle ordinaire, parfois colorée en marron, elle accueillera les ordures ménagères non recyclables à l’instar des restes de repas ou des couches-culottes.

A noter que les couleurs peuvent varier selon les régions. En Franche Comté par exemple la poubelle bleue est utilisée pour le papier mais en Alsace elle est utilisée pour les ordures ménagères.

 

 

Share