L’association Zero Waste a récemment mené une étude sur le recyclage des moquettes et a malheureusement constaté l’ampleur du travail à faire dans ce domaine. L’absence de filière de recyclage pour les moquettes sur le marché européen reste un problème à part entière.

3 % sur 700 millions de m² de collectés

Sur les 700 millions de m² de moquettes vendues par an sur le marché européen, un peu moins de 3 % sont collectés pour être recyclés. Et là encore, on ne peut s’attendre à une revalorisation intéressante puisqu’il s’agit surtout de transformer les moquettes usagées en un produit de basse qualité qu’il sera par la suite impossible à recycler. C’est ce qu’on appelle le downcycling.

C’est dans le domaine de l’évènementiel que l’absence ou du moins l’insuffisance de recyclage se fait le plus ressentir puisque cette filière utilise surtout des moquettes à usage unique.

Les principaux fabricants de moquettes, bien qu’ayant entrepris des démarches de recyclage, sont eux aussi encore loin d’atteindre leurs objectifs « zéro déchet ».

Recyclage des moquettes : encore beaucoup de chemin à faire

Pour y remédier, Zero Waste interpelle l’Union française des tapis et moquettes (UFTM), qui avec ses partenaires, a mis en place le programme Optimum. Ce dernier a pour but de collecter les moquettes usagées afin de les recycler, mais vise surtout une valorisation énergétique par le biais de l’incinération.

Retrouvez divers modèles de poubelles chez Ekorys

Share