Un outil vient récemment d’être édité pour que chaque citoyen puisse consulter le niveau de pollution chez eux et ce, en temps réel.

Le World Air Quality Index

Baptisé World Air Quality Index, cet outil innovant se base sur une carte interactive pour pouvoir indiquer en temps réel le niveau de pollution dans telle ou telle ville. Il regroupe un millier de villes à travers le monde. Pour avoir cette capacité, l’outil a été conçu à partir des données de 8 000 stations gouvernementales.

Une carte incomplète

Même si l’outil a pour ambition de couvrir le monde entier, de nombreux pays manquent encore à l’appel à savoir l’Afrique, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient. Il est toutefois d’ores et déjà opérationnel et permet d’obtenir des informations pertinentes dans le cas d’un pic de pollution.

Carte du monde

L’Index de la qualité de l’air à la base

Pour utiliser la carte, il faut savoir qu’elle tient compte de l’index de la qualité de l’air (AQI). C’est un instrument de mesure qui se focalise sur cinq principaux polluants à savoir :

  • le monoxyde de carbone
  • le dioxyde de soufre
  • le dioxyde d’azote
  • l’ozone de basse altitude
  • les particules fines

Ces polluants seront, à chaque résultat obtenu, mis en exergue par des codes couleurs pour que chacun puisse savoir à quoi il est exposé.

Ce que les chiffres dévoilent

Les résultats, en plus des codes couleurs, afficheront des chiffres allant de 0 à 150 subdivisés en trois fourchettes. Ainsi,

  • de 0 à 50 : la qualité de l’air est « satisfaisante » donc ne présente pas de danger pour la santé
  • de 50 à 100 : la qualité de l’air est « acceptable », mais certains polluants peuvent causer quelques soucis de santé aux personnes sensibles
  • au-delà de 150 : tout le monde encoure des risques sérieux

L’utilisation de cet outil s’avère donc être pertinente puisqu’il permet de prévenir les problèmes de santé liés à la pollution et de prendre des mesures dès qu’une légère hausse se fait ressentir.

Pour vivre dans un environnement plus propre, consultez ekorys.fr.

Share