Un appel à projets a été lancé sur le territoire national pour la construction de nouveaux centres de tri dotés d’équipements de nouvelle génération. Neuf projets ont été retenus et afin de soutenir le recyclage, Eco-Emballages a investi 25 millions d’euros. Ces centres seront construits petit à petit à travers la Métropole.

Les détails du projet

De nombreux opérateurs et collectivités ont répondu à l’appel d’offre. Ces centres desserviront 6, 5 millions d’habitants et seront répartis en trois catégories :

  • Un centre de tri situé à La ferrière en Vendée qui sera spécialisé dans la collecte séparée. Il aura une capacité annuelle de 20 000 tonnes de déchets d’emballages ce qui lui permettra de traiter tous les déchets de tous les habitants de ce département
  • Quatre centres de proximité d’une capacité annuelle moyenne de 15 000 tonnes. Ils se situeront à Catus (dans le Lot), à Manosque (dans les Alpes-de-Haute-Provence), à Chezy (dans l’Allier) et à Carcassonne (dans l’Aude)
  • Quatre centres de tri de grande taille d’une capacité de 60 000 tonnes de déchets par an. On les trouvera à Lyon, à Compiègne, à Marseille et à Rennes

Circuit de tri sélectif des déchets

Des équipements de nouvelle génération

Pour booster le recyclage et le tri et maîtriser les coûts qui s’y réfèrent, les neuf centres seront automatisés et équipés de machines de tri optique. Ils sont destinés à traiter de plus larges bassins d’habitants.

Pour l’heure, trois centres sont en cours de construction tandis que les six autres seront lancés entre 2017-2018. Sur les 25 millions investis, Eco-Emballages prévoit de financer une partie des équipements de chaque centre selon leur envergure.

Retrouvez différentes modèles de poubelles de tri sélectif chez Ekorys pour faciliter la collecte à domicile.

Share