Des grand-mères vivant à Union City, dans l’État du Tennessee aux États-Unis ont décidé de confectionner des matelas conçus avec des sacs plastiques pour les distribuer aux sans-abris. Ce geste noble leur permet d’aider les plus démunis tout en faisant un geste en faveur de l’environnement.

Comment procèdent-elles ?

Elles ont ouvert leur atelier dans les locaux de la Second Baptist Church et ont commencé leur ouvrage au mois de janvier 2015. Pour travailler, elles récupèrent des sacs plastiques et les transforment en matière première pour créer des matelas. Ces produits sont ensuite distribués aux pauvres.

Des déchets de sacs plastiques pour fabriquer des matelas de fortune

C’est Randy Pool, un homme qui travaille au sein du Mississippi River Ministry qui leur a donné cette idée. L’association regroupe diverses églises évangélistes baptistes qui, ensemble, réalisent des œuvres caritatives. Lors d’une de ses visites auprès de ces retraitées d’Union City, il leur a parlé de cette initiative que d’autres femmes ont déjà adoptée.

100 000 sacs pour 165 matelas

Les « Bag ladies », comme on les surnomme n’ont pas perdu de temps. Depuis, elles ont recyclés plus de 100 000 sacs plastiques et ont fabriqué 165 matelas. C’est Randy Pool qui leur a montré comment faire afin d’aider les sans-abris qui vivent le long du Mississipi et dans le centre de Memphis.

Les sacs qu’elles utilisent proviennent pour la plupart des supermarchés. Ce sont ceux qu’elles obtiennent après avoir fait leurs courses. Une épicerie leur en fournit également ainsi que ceux qui veulent bien mettre quelques sacs dans le bac de collecte qu’elles ont placé dans l’église.

Ces femmes ne travaillent pas 7j/7 à la confection des matelas, mais se donnent rendez-vous tous les jeudis matins pour travailler. Elles forment un groupe de 25 à 30 femmes, dont une grande majorité de retraitées. La plupart d’entre elles fréquentent l’église tandis que les autres participent seulement pour aider. Il faut dire que tout le monde peut participer à cette belle action. Le groupe prend d’ailleurs de plus en plus d’ampleur.

Le processus de fabrication

Pour obtenir des matelas, le processus se compose des étapes suivantes :

  • découpe des sacs pour obtenir des bandes à nouer entre elles
  • formation de boules avec les bandes pour avoir des sortes de pelotes de laine
  • conception des matelas par la technique du crochet

Pour aller plus vite, le groupe se divise en plusieurs ateliers ayant chacun une tâche propre. Selon les « bag ladies », il leur faut entre 600 et 700 sacs pour fabriquer un matelas d’une dimension de 90 x 180 cm.

C’est Randy Pool qui se charge ensuite de récupérer les matelas et de les distribuer aux SDF. Le groupe a également envoyé quelques-uns de ses produits en Louisiane, pour aider les victimes d’inondations.

Depuis la médiatisation de cette activité, de nombreuses personnes vivant aux États-Unis souhaitent apporter leur contribution soit en leur envoyant des sacs plastiques, soit en en fabriquant eux-mêmes.

Pour collecter des sacs plastiques, retrouvez ici des poubelles adaptées.

Share