Promener son chien, c’est indispensable bien sûr, mais ça n’est pas si simple qu’on pourrait l’imaginer

Pour que la balade ne se transforme pas en cauchemar, il est interdit qu’un chien fasse ses besoins dans la rue et que le propriétaire parte en laissant les déjections là où elles sont.

Législation sur le ramassage des déjections canines

Les zones interdites

Par mesure d’hygiène publique, le chien ne devra pas faire ses besoins sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les aires de jeux publiques pour enfants. Si cette règle ne peut être respectée, le propriétaire devra immédiatement ramasser les déjections et les jeter dans les poubelles dédiées à cet effet.

Que se passe-t-il si le propriétaire ne se plie pas à cette règle ?

Beaucoup de propriétaires ne veulent pas ramasser les déjections de leur chien par peur de se salir les mains. Il est alors porté à leur connaissance qu’en tant que propriétaire responsable, ils doivent avoir un sac sur eux au cas où le chien n’arrive pas à se retenir. Ils peuvent acheter ces sacs au supermarché, mais les communes font également l’effort d’en mettre à la disposition des propriétaires dans les lieux publics. Toutefois, sac ou pas, le propriétaire devra ramasser les déjections du chien par n’importe quel moyen. S’il ne se plie pas à cette règle, il risque une amende de première classe qui s’élève jusqu’ici à 35 euros.

Share