Les Français ont trouvé une nouvelle façon de réduire efficacement les déchets ménagers. La méthode consiste à se servir de deux poules qui s’occuperont de dévorer littéralement une bonne partie du contenu de votre poubelle. Les tests ont révélé que ces animaux de la bassecour pouvaient consommer jusqu’à 150kg de détritus végétaux par an. Toutefois, l’utilisation de ces poules gasconnes requiert un engagement spécial envers l’environnement et les personnes qui souhaitent prendre part à cette initiative doivent se conformer à une charte d’adoption.

poules éboueuses

Pourquoi des poules ? Tout simplement parce qu’après plusieurs essais effectués sur des cobayes potentiels, les chercheurs ont fini par déduire qu’elles pouvaient ingérer plus de substances que beaucoup d’autres volailles. Mêmes les coqs ne sont pas aussi efficaces. Aujourd’hui, il est possible d’adopter ces poules pour la modique somme de deux euros mais à condition de les nourrir avec les épluchures et le reste des repas. Il a été également convenu que toutes les familles qui décident d’opter pour cette méthode doivent posséder un jardin. En contrepartie, vous aurez la chance de consommer des œufs frais tous les jours car ces poules gasconnes sont aussi réputées pour être des pondeuses hors paires.

Des résultats qui laissent sans voix

Selon le bilan établi, cette méthode permet d’éradiquer 20 à 30% des déchets ménagers au sein d’un foyer. Cependant, certaines organisations restent réticentes face à cette nouvelle initiative car elle est contraire à une éthique particulière. En temps normal, les poules doivent être nourries avec des produits qui leur permettent à tout moment de produire des œufs de qualité et fiables à la consommation. Les plus extrémistes, quant à eux, n’hésitent pas à mettre en valeur le droit des animaux. Dans le but de rassurer toutes ces personnes donc, une expérience baptisée « Cot Cot Collecte » a été menée par des familles du Thouarsais dans la région Deux-Sèvres et les résultats ont été bien plus impressionnants que prévu. Deux poules ont réussi à débarrasser les poubelles de 84kg de déchets pour chaque famille et ce, en seulement une année. La production n’a pas pour autant diminué car le bilan a affiché au total 552 œufs. Il est évident que ce régime à base de déchet n’est pas nuisible pour la santé des poules et des consommateurs.

Les avantages d’une belle formule

Sur le marché, le prix d’une poule pondeuse est de 15 euros en moyenne alors qu’en adoptant deux cocottes gasconnes, l’économie est assurée. Pour information, une journée de distribution sera organisée à partir du mois de novembre. Les clients pourront en apprendre plus sur les meilleures façons de construire son poulailler durant cet évènement. Ils bénéficieront également du guide « Comment prendre soin de mes poules » mais aussi d’un seau gradué qui servira à mesurer la quantité de déchets donnés. Ces outils aideront à effectuer les travaux correctement et ainsi profiter des avantages de cette méthode fraîchement recommandée pour toutes les familles qui vivent en région rurale.

Share