Le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) est un des leviers économiques de l’hexagone. Mais avec cette puissance viennent s’ajouter des millions de tonnes de déchets rejetés par an. Les statistiques annoncent, rien qu’en 2012, 240 millions de tonnes de résidus minéraux et non-organiques issus essentiellement de la construction, soit environ 1,5 tonnes/habitant.

Ce chiffre est en constante hausse depuis 2012 car il atteint aujourd’hui 5,5 tonnes/habitant/an. Il est cependant assez difficile de recycler les résidus issus de chantiers de construction et de démolition, c’est pourquoi le BTP n’est pas considéré comme un secteur respectueux de l’environnement. Ivry-Sur-Seine (94) a été néanmoins le théâtre d’une construction de dalle pas comme les autres, s’agissant en effet d’une dalle faite avec des gravats recyclés. Cette initiative de l’artiste plasticien Stefan Shankland et de l’entreprise de terrassement Minéral Service a déjà fait des émules et annonce des jours meilleurs pour le recyclage dans le BTP.

Le projet Marbre D’Ici

Après des années d’études et d’expérimentation sur les déchets provenant de chantiers de construction et de démolition, Stefan Shankland a réussi le pari fou de réutiliser des briques, des pierres, du calcaire et d’autres types de gravats pour en faire du béton que l’on utilisera directement au sol. Ce projet sera ainsi nommé Marbre D’Ici. L’utilisation de ce béton révolutionnaire a été menée au château du Domaine de Chamarande dans le 91 et le résultat, auquel a été ajouté une touche artistique, a été plus que satisfaisant.

Grâce à un partenariat avec plusieurs institutions, notamment avec BNP Paribas Immobilier, des bureaux d’études, des ateliers et bien d’autres encore, un espace urbain de 260 m2, situé Place du Général De Gaulle et dont le sol est entièrement fabriqué avec du béton issu du recyclage est en train de voir le jour. Pour ce faire, 10 tonnes de gravats issus de démolition d’immeubles et de maisons dans cette commune du Val-de-Marne ont été recyclés afin de donner un béton en bonne et due forme répondant aux normes du secteur bâtiment et pouvant être utilisés à des fins artistiques, comme l’a souligné Stefan Shankland. Ce projet et celui du château de Chamarande font en effet partie de la Haute Qualité Artistique et Culturelle (HQAC), une démarche initiée par l’artiste lui-même dans le but d’allier art et mutations urbaines.

Le recyclage dans le BTP a un avenir

Outre les dispositions légales qui obligent les professionnels du bâtiment à effectuer un diagnostic de leurs déchets en les triant afin de les revaloriser, de nombreuses initiatives comme celle d’Ivry-Sur-Seine sont en train de se concrétiser et contribuent ainsi à améliorer le sort des résidus de ce secteur qui est l’un des plus gros pourvoyeurs de déchets non-organiques de France. La collecte, le tri et la réutilisation des résidus issus de ce domaine pourront être optimisés dans les années à venir et cela contribuera fortement à baisser le taux de résidus enfouis et non-utilisés dans le BTP. On peut dire que dans ce domaine, le recyclage a un bel avenir devant lui.

 

Share